Tashweesh festival
Yasmina Reggad we dreamt of utopia and we woke up screaming (Listening Session #2)

performance

Yasmina Reggad we dreamt of utopia and we woke up screaming (Listening Session #2)

TASHWEESH FESTIVAL performance
TH 06.10 20:30

Échos d'une époque où Alger était surnommée la "Mecque de la révolution".

Dans le contexte des tensions bipolaires de la guerre froide des années 1960 et 1970, des militant·es de tous les continents se sont réunis à Alger pour assister à la création d'une "troisième voie" et d'autres futurs possibles. La capitale algérienne accueillait tout le monde : des mouvements de libération nationale, des exilé·es politiques, des rebelles et des occidentaux·les désabusé·es. En s'inspirant des émissions des mouvements de libération diffusées par la Société nationale de radiodiffusion algérienne (RTA), Yasmina Reggad développe des productions sonores polyglottes et polyphoniques faisant écho au mondes des idées et des idéaux d'une époque où Alger était surnommée la "Mecque de la révolution".

Initiée en 2016, la recherche à long cours We Dreamt of Utopia and We Woke Up Screaming couvre plusieurs continents et plusieurs langues. Un corpus diversifié d'éléments d'archives audiovisuelles et documentaires ainsi que de documents contemporains croise les témoignages d'acteur·ices clés et de voix militantes des années 1960 à aujourd'hui.

Listening Session est une invitation lancée à l'historienne Malika Rahal (Paris, France) et au collectif Chimurenga (Le Cap, Afrique du Sud) pour plonger dans les archives sonores de Yasmina Reggad et la richesse des archives alternatives produites par la Pan African Space Station.

80 minutes

en anglais
+ matériel audio et vidéo d'archive en anglais, arabe, darija algérienne, espagnol, français, portugais et allemand

Yasmina Reggad est une performeuse, chercheuse, écrivaine et dramaturge basée à Bruxelles. Elle est actuellement la commissaire du Pavillon français à la 59e Biennale de Venise, cofondatrice et directrice artistique de la Bienal das Amazônias et commissaire à aria, une résidence d'artistes à Alger. Elle est titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale de l'Université de la Sorbonne. Le travail performatif de Yasmina Reggad a récemment été présenté à La Cantine Syrienne de Montreuil, aux Rencontres à l'échelle / Mucem et au Jeu de Paume (France) ; au KANAL-Centre Pompidou et au Kaaitheater, au Centre international de culture contemporaine de Tabakalera (Espagne) et à la Biennale Warszawa (Pologne).

Saphia Arezki is a historian, researcher, and sometimes a performer who is based in Marseille (France). She holds a PhD from the Sorbonne University (France). Specialising in post-independence Algeria, she authored the book De l'ALN à l'ANP : la construction de l'armée algérienne (1954-1991) published by Barzakh Editions (Algeria, 2018) and Sorbonne Editions (France, 2022). Saphia Arezki currently works as a documentary researcher for films and theatre productions and is collaborating with directors Adeline Rosenstein (Laboratoire Poison) and Tatjana Pessoa (La bibliothèque de ma grand-mère).

Chimurenga est un objet mutable à base de projets, un espace de travail et une plateforme panafricaine pour des activités éditoriales. Fondé par Ntone Edjabe au Cap en 2002, il crée un espace pour les idées et les réflexion des Africain·es sur l'Afrique. Son objectif n'est pas seulement de produire de nouvelles connaissances, mais d'exprimer les intensités de notre monde, de capturer ces forces pour agir.
https://chimurengachronic.co.za/
https://panafricanspacestation.org.za

 


Creation, research and direction: Yasmina Reggad
Performed by: Yasmina Reggad and Spahia Arezki
Broadcast by: Chimurenga - Pan African Space Station
Production: Hiros
Initially commissioned by Dominique Malaquais & Julie Peghini for Afrique : Utopies performatives (2021)
Dedicated to: Dominique Malaquais

You might also like: