The Big Conversation on safety and freedom
débat
SA 26.01.2019 17:00

Rejoignez un large éventail de personnalités influentes pour un débat sur la sécurité et la liberté. 

Nous vivons une époque où la sécurité est le bien le plus précieux. De l’enregistrement des empreintes digitales, au respect de la vie privée en ligne en passant par les safe spaces, la liberté d’expression, la sécurité des cadres de jeu et de vie ou encore les mesures répressives : tout le monde a ces mots à la bouche.

Plus la réalité devient complexe, imprévisible et dangereuse, plus nous aspirons à des espaces garantissant (l’illusion de) sécurité. Cette volonté de sécuriser notre ville, notre université ou notre comportement en ligne est lourde de conséquences : quand notre liberté sera-t-elle mise en péril ? Comment définit-on la sécurité dans différents contextes ?

Nous avons demandé à une quinzaine de faiseurs d’opinions de partir d’un contexte, d’une expérience ou d’une interprétation spécifique pour dialoguer avec vous sur les idées qui rendent ou non notre monde plus sûr. Ensemble, nous examinons la manière dont le concept de sécurité et la valeur que nous y attachons déterminent nos choix (politiques). Qui est le bienvenu dans un safe space ? L’exclusion peut-elle être inclusive ? Où les personnes en fuite peuvent-elles être en sécurité et qu’en est-il de ceux qui les abritent ? En ligne, qu’est-ce qui est le plus sécurisant : être confronté à un discours de haine ou évoluer dans une bulle d’information ?

Des faiseurs d’opinions s’installent à différentes tables réparties dans l’espace pour dialoguer avec vous, très cher public, de la frontière ténue entre sécurité et liberté. Une lampe est suspendue au-dessus des tables. Si elle est allumée, une discussion est déjà en cours. Si elle est éteinte, vous pouvez vous installer pour un débat animé ou apaisé. Les discussions sont limitées à dix personnes pour que chacun puisse participer au débat. Au centre de l’espace se trouve une grande table commune où vous pouvez grignoter et échanger avec d’autres participants.

 

Dialoguez avec :

- Katarzyna Szymielewicz (Panoptykon Foundation) sur le contrôle des données et de l'infrastructure de communication (EN)

- Aru Lee (a.o. The Lesbian Bar) sur les safe spaces et les communautés safe (EN)

- Eva De Baerdemaeker (Cultureghem) sur les environnements de jeu safes (ou non) pour enfants (NL/EN/FR)

- Rachida Lamrabet sur les vêtements en tant que protection (NL)

- Dietmar Kammerer sur les théories de la surveillance (EN)

- Pé Verhoeven (Wijkcomité Emile Max, Schaarbeek) sur les quartiers sans dangers (NL/FR/EN)

- Alexis Deswaef (Ligue des Droits de l’Homme)sur la sécurité du foyer (NL/FR)

- Yasmien Naciri sur les discours de haine et l’intimidation verbale (NL)

- Merry-Lène Laballe sur la politique de défense et de sécurité de l’UE (EN/FR)

- Kritikos Pandelis Mwansa sur le profilage ethnique (EN)

- Nathalie Van Raemdonck sur la sécurité dans un monde connecté (NL/EN)

- Nozizwe Dube (Undivided) sur le passibilité de considérer l’université comme un safe space? (NL)

- Béa Ercolini (Touche Pas à Ma Pote) sur l’intimidation sexuelle dans l’espace public (FR)

 

PRÉSENTATION par Melat Nigussie et Bouchra Lamsyeh

ARTISTIC INTERVENTIONS BY Hasnain Kazim, Samira Saleh & Globe Aroma (Jiyed Cheikhe, Anne Marie Ange Sibi, Seydou M-ly, Al Krizi Ali, Saida Manai, Shilemeza Prins, Barry Adama, Ifrah Yusuf, Mounir Tahri, Ishwor Pathak, Chantal Gyselinx, ...)

FOOD BY Our House Project

17:00 - 22:15

GET YOUR FREE TICKET AND SECURE YOUR SPOT.
FEELING PRIVILEGED? BUY A TICKET.

 

w/ Goethe-Institut Brüssel, as part of Freiraum, and the Panoptykon Foundation