CONVERSATIONS ON NOT BEING THERE … YET
on rethinking and creating safer spaces in nightlife w/ Mothers & Daughters
online conversations
WE 24.02 19:00

Des collectifs actifs dans l'engagement communautaire au sein de la nightlife se réunissent pour discuter et penser aux manières de créer et maintenir des espaces plus safe dans la nuit.

Pour les communautés marginalisées en particulier, la vie nocturne offre un échappatoire à un milieu oppressif et la possibilité de s'exprimer librement. Quels sont les obstacles qui empêchent l'accès aux espaces (permanents ou éphémères) où se forment ces communautés ? Quelle est l'urgence de ces espaces communautaires nocturnes à Bruxelles ? Que pouvons-nous apprendre de villes comme Londres, Berlin ou Amsterdam, qui semblent bien en avance sur nous à cet égard ? Est-il possible pour les communautés de travailler de manière plus safe avec des institutions, malgré le manque de représentation au sein de leur direction ? Si oui, comment ?

Avec Amari Bouzin (ROYALE), Maha Youssef (Sehaq Queer Refugees Group Amsterdam) et Marie Scheins & Claire Shybusa (Naast Monique)

 

Suivez la discussion en direct sur ce site ou revoyez-la ultérieurement.

 

La discussion se déroule en anglais et sera modérée par Marnie Slater de Mothers & Daughters

Mothers & Daughters - Un bar pour lesbiennes* et trans* est un espace communautaire à Bruxelles organisé collectivement par et pour les lesbiennes et les trans, leurs ami·e·s et leurs allié·e·s. Le projet vise la création d'espaces plus safe pour l'apprentissage, la célébration, la solidarité politique et la représentation dans une perspective intersectionnelle queer et féministe.
mothersanddaughters.be
instagram.com/mothersanddaughtersbar

Marnie Slater est une artiste visuelle née en Nouvelle-Zélande et basée à Bruxelles. Sa création artistique et ses collaborations à long terme sont guidées par des politiques et des désirs queer et féministes. Elle fait partie de All the Cunning Stunts, est co-commissaire de Buenos Tiempos, Int. et membre de l'équipe de Mothers & Daughters - A LesBIan* et Trans* Bar*. Marnie enseigne actuellement à l'école d'art St Lucas d'Anvers dans le cadre du programme AdMa, où elle mène également un projet de recherche sur les processus de création artistique queer et féministe.
instagram.com/marnie_jane_slater

Amari Bouzin est artiste et mannequin non binaire, notamment à Paris et à Milan. En tant que DJ, ses expérimentations déconstruisent la narration de la musique club avec des accents spirituels. Ses travaux récents tournent autour des sensualités Black et Queer, en créant des espaces innovants sur ce thème.
instagram.com/amariskingdom

ROYALE plonge dans le monde de l'art avec du son, de la performance et des arts visuels pour questionner les espaces institutionnalisés liés aux sensualités et aux concepts de Queerness et de Blackness.
instagram.com/___royale___queers

Le Sehaq Queer Refugees Group est un collectif dirigé par des réfugié·e·s pour la sensibilisation, l'organisation d'événements communautaires et la création d'espaces plus safe pour les réfugié·e·s et les sans-papiers lesbiennes, gays, bisexuels, trans* et queer (LGBTQ) aux Pays-Bas. Le groupe concentre les expériences des réfugié·e·s des régions MENA. Sehaq signifie "gouine" en arabe, une insulte à l'encontre des lesbiennes que le groupe s'est réapproprié. Adoptant une approche féministe de gauche, Sehaq aspire également à créer des réseaux de solidarité entre la communauté des réfugié·e·s/diasporas queer et trans basée aux Pays-Bas et les communautés (activistes) du Sud/MENA.
instagram.com/sehaqnl

Naast Monique est un espace Queer autogéré situé à Anderlecht. L'espace accueille et soutient des projets menés par et pour les femmes, les trans, les bi, les pédés, les gouines, les queers, les travailleurs du sexe, etc. Naast Monique propose, entre autres, une bibliothèque, un bar, un ciné-club et bientôt un atelier de vélo.
https://www.naastmonique.pink