Camilo Mejía Cortés Vaivén

performance

Camilo Mejía Cortés Vaivén

danse work-in-progress
SA 02.12.2023 20:00

Camilo partage sa recherche en cours sur la salsa et qui contribue à l’archive des expériences de la diaspora africaine.

 

L'idée de VAIVÉN vient du mouvement élémentaire de la danse salsa, quand le corps entre dans un état constant d'oscillation ; lorsqu'un pied en avant et revient, l'autre va en arrière et fait de même, lorsqu'un pied va à gauche et revient, l'autre va à droite et fait de même. Ce balancement des pieds libère les genoux, le bassin, les hanches, la poitrine, les épaules et la tête, plongeant le corps entier dans un état d'ivresse, dans des instants parallèles ; une manière d'être ici ou là-bas, entre ici et là-bas, ni ici ni là-bas.

 

La salsa a été un événement marquant entre les années 1960 et 1980, notamment en Amérique latine. Camilo revient sur ses premiers pas de danse dans le salon de sa tante Luz Dary, un apprentissage entre rires et pas de côté. VAIVÉN contribue également à archiver les expériences de la diaspora africaine, une façon de faire résonner les expressions artistiques contemporaines avec cette diaspora à travers le monde. Avec la musique comme archive sonore, faisant dialoguer les corps à travers le temps et l'espace, à travers la matérialité et l'immatérialité, le corps et la spiritualité, Camilo partage sa recherche en cours sur la salsa.

 

Camilo Mejía est un artiste multidisciplinaire basé à Bruxelles, né à Cali, en Colombie, où il passe la majeure partie de son enfance et de son adolescence. Il est en contact constant avec la danse et la musique de façon non institutionnelle, jusqu'à l'âge de 21 ans où il décide de suivre une formation de danse à Barcelone.

Son intérêt pour l'improvisation et la performance l'amène à l'Académie expérimentale de danse de Salzbourg (SEAD). Lors de sa dernière année d'études, il est invité en tant qu'artiste pour “Sounds of Trap”, une production avec la Bodhi Project Company de la SEAD et la chorégraphe Cecilia Bengolea. Il participe également à la production “L'incoronazione di Poppea” du festival d'opéra de Salzbourg, dirigée par Jan Lauwers, qui invite Camilo à faire partie de la Needcompany. Camilo travaille sur différentes productions avec Needcompany, telles que “War and Turpentine”, “Isabella's Room”, “All that good” et “PIE (Probabilities of Independent Events)”. En 2020, il rejoint “The Sadness”, mis en scène par Ula Sickle et présenté au Beursschouwburg la même année. Camilo s'est également produit dans “Draconis Lacrimae”, une œuvre de Pablo Lilienfeld et Federico Vladimir ainsi que dans "OUTWALKERS" de Moya Michael lors de la saison 2021-22. Avec Cherish Menzo, il a créé "D̶A̶R̶K̶MATTER" en 2022 au Beursschouwburg.

https://www.instagram.com/camilo___mejia