BÂTARD FESTIVAL Into the pores of the brains
Bryana Fritz & Henry Andersen Slow Reading Club
audiovisual performance literature listening performance interactive
3 NOV — 4 NOV 2017 In English

Erotic play discloses a nameless world which is revealed by the nocturnal language of lovers. Such language is not written down. It is whispered into the ear at night in a hoarse voice. (Jean Genet in The Thief’s Journal, 1949)

Slow Reading Club commence par une attaque sur la supposition qu’il existe une seule posture, correcte et droite pour « exécuter » une lecture. Cela implique de reconcevoir l’épine dorsale et se déplacer vers d’autres moyens de compréhensions, de positionnements, et de l’érection du lecteur. Slow Reading Club (SRC) est un groupe de lecture semi-fictionnel initié par Bryana Fritz et Henry Andersen. Le groupe traite des situations construites par des lectures collectives. Le SRC examine, sonde, et interrompt le ‘lectorat’ comme un moyen de stimuler les zones de contact entre le lecteur et le texte, le texte et le texte, le lecteur et le lecteur. Pour le Bâtard Festival, le SRC dirigera le public à travers des situations de lectures chorégraphiques tard dans la nuit. Le SRC ne vise pas à la déconstruction ni même à la compréhension des textes, mais à la production d’une sorte d’excès : suspendre temporairement la critique pour l’intimité et négocier les agencements avec le texte.

You might also like: